Canada

Au service
des bibliothèques universitaires

Dans un environnement éducatif en rapide évolution, les bibliothèques universitaires ont besoin de davantage de temps et de ressources en personnel pour répondre aux besoins des enseignants et des étudiants. Elles recherchent également des outils pour mettre en valeur la contribution essentielle que les bibliothèques universitaires apportent au succès de leurs institutions. Les services OCLC contribuent à simplifier les chaînes de travail des bibliothèques en fournissant aux personnels les outils et le temps pour développer des relations au sein du campus, faire évoluer les collections locales et créer de nouveaux programmes.

Étudiante en train de travailler

Optimiser les chaînes de travail liées à la gestion de bibliothèque

Les bibliothécaires de Doane College voulaient pouvoir se consacrer davantage à des projets uniques essentiels. Pour ce faire, ils avaient besoin de passer moins de temps en tâches administratives de routine. La simplification du catalogage et les améliorations apportées aux chaînes de travail leur a permis de libérer du temps pour travailler sur les archives locales.

Lire l'article sur Doane College


Augmenter la disponibilité et la visibilité des ressources électroniques

Les enseignants et les étudiants de High Point University étaient habitués à effectuer leurs recherches sur plusieurs sites pour accéder aux ressources voulues. À présent, grâce à une plate-forme de recherche unique, leur bibliothèque leur fournit l'accès à une grande variété de contenus électroniques. Ce changement a également facilité pour des lecteurs du monde entier l'accès aux contenus disponibles exclusivement dans les collections de la High Point University.

Lire l'article sur High Point University

Étudiante en train d'étudier


Deux étudiants en train de travailler assis à une table

Augmenter l'utilisation grâce aux acquisitions basées sur les demandes

Depuis plusieurs années, les bibliothécaires de Bucknell University notent l'affirmation d'une tendance. Les documents achetés par le biais des processus d'acquisition standard ont été utilisés environ 20 % du temps. Tandis que ceux demandés directement par les étudiants et les enseignants l'ont été à plus de 80 %. Pour tirer parti de cette observation, la bibliothèque devait toutefois rationaliser de manière radicale les processus de la recherche à la livraison.

Lire l'article sur Bucknell University


Préserver les contenus numériques uniques

Mettre en route la gestion des archives numérisées est une tâche complexe. Les compétences techniques requises pour conserver les cartes perforées, les bandes magnétiques, les disquettes souples, les CD, les DVD, les lecteurs zip, les disques durs et les autres supports numériques sont souvent nouvelles et très pointues. La recherche coopérative entre bibliothèques a fourni à la UCLA Library et d'autres institutions le moyen de répartir cet incommensurable défi en tâches plus faciles à réaliser.

Lire l'article sur UCLA Library

Femme se tenant à côté d'un catalogue sur fiches


Étudiante utilisant un ordinateur assise dans un fauteuil

Des documents sous licence accessibles aux étudiants

Les bibliothécaires de Mount Mercy University souhaitaient améliorer la manière dont leurs étudiants localisaient et utilisaient les ressources en ligne. Après un an de mise en œuvre d'un service intégrant les activités de gestion et de recherche, les téléchargements à partir de leurs bases de données sous licence avaient augmenté de 25 %. De plus, les membres du personnel gagnaient du temps sur un grand nombre de tâches de catalogage, d'acquisition et de circulation.

Lire l'article sur Mount Mercy University


Automatiser la gestion des ressources électroniques

Le personnel de la bibliothèque de l'University of Maryland, College Park, a été confronté à l'augmentation constante du volume des collections électroniques. L'amélioration des chaînes de travail et l'accès à une base de connaissances coopérative leur a permis d'automatiser de nombreuses tâches associées à la gestion des livres électroniques. Résultat : Plus de 462 000 nouveaux livres électroniques pouvant faire l'objet de recherche et accessibles aux étudiants, en seulement une année.

Lire l'article sur University of Maryland, College Park

Étudiante utilisant une tablette à l'extérieur


Photo de l'intérieur de la bibliothèque de la Drexel University

Gérer collectivement les collections électroniques

Les bibliothécaires de Drexel University avaient l'habitude de recourir à des solutions détournées pour gérer les fiches de contenus électroniques provenant de plusieurs sources. L'accès à une base de données partagée et la possibilité de gérer des métadonnées au niveau des collections a permis d'éliminer une grande part de la complexité.

Lire l'article sur Drexel University